La conception électrique de Sunology PLAY est différente d'un système solaire photovoltaïque classique. De ce fait, aucun coffret de protection électrique supplémentaire n'est nécessaire. Voici pourquoi.

Il y a une différence de taille entre une station solaire comme Sunology PLAY intégrant un panneau solaire couplé à un micro-onduleur, nommé module AC, et un groupe de panneaux raccordés à un onduleur central côté DC.

Avec Sunology PLAY, le micro-onduleur est branché juste derrière le panneau avec moins d'un mètre de câble DC (courant continu).

Avec un onduleur central, il y a jusqu'à plusieurs dizaines de mètres de câble DC. Donc, si les câbles sont mal raccordés, cela peut créer une grosse boucle électro-magnétique et donc des risques accrus de court-circuit ou surtensions. D'où la nécessité d'intercaler un coffret de protection électrique entre le système solaire et le tableau électrique général de l'habitation.

Dans le cas d'un micro-onduleur raccordé sur moins d'1 mètre à un panneau solaire, le cas de surtension induite par la foudre est quasi nul et au pire sera très faible. C’est pourquoi ajouter un coffret de protection électrique supplémentaire n'est pas nécessaire.

Avec Sunology PLAY, la puissance solaire est toujours sous-dimensionnée par rapport à la capacité de sa prise électrique.

Un système solaire photovoltaïque installé sur la toiture d'une maison, même associé à des micro-onduleurs, peut atteindre jusqu'à 9kW (DC ou AC). Cette puissance dépasse de loin la puissance admissible par une prise électrique standard.

Avec Sunology PLAY, on autorise au maximum 1600W (4 stations) sur une prise électrique de 16A qui peut admettre au maximum 3680W (16A * 230V AC). La puissance solaire injectée est donc largement inférieure à la capacité du circuit électrique auquel la prise est raccordée. Par ailleurs, ce même circuit électrique est systématiquement équipé d'une protection via un disjoncteur différentiel situé au niveau du tableau électrique général (TGBT), ce qui garantit la disjonction en cas de sur-tension.

Enfin, chaque prise électrique aux normes est reliée à une terre de bonne qualité, ce qui garantit également que l'installation électrique et les habitants soient protégés en cas de foudre.

Cas spécifiques des zones orageuses

La protection contre la foudre et la surtension résultante doit être conforme aux normes locales. En clair, la protection contre la foudre et la surtension qui s’ensuit, doit être réalisée conformément à la norme EN 62305-1.

On suppose que les panneaux solaires sont installés conformément aux normes connexes et que le micro-onduleur est une partie d’un système plus vaste d’atténuation des effets de la foudre, conformément à la norme EN 62305-1, -3.

Concrètement, dans les zones orageuses, dites kérauniques (cf. carte ci-dessous), il doit normalement y avoir un parafoudre en tête de tableau électrique, de manière à orienter plus efficacement la surtension engendrée par un impact de foudre vers la terre. Si ce n’est pas le cas, il est recommandé d’en mettre un. Avec une station solaire Sunology ou pas.

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !