Vous avez une station Sunology PLAY de 400W et vous n'obtenez pas une puissance instantanée de 400W ? C'est tout à fait normal. Voici les facteurs qui ont une influence.

Au moment où il est assemblé, on imprime au derrière du panneau sa fiche signalétique. Y figurent notamment ses caractéristiques de performance électrique, selon des conditions normatives.

Pour éditer cette étiquette, le panneau fait l'objet d'un flash test. Pour ça, on envoie une lumière d'une 1000W/m2 à la surface du panneau, pour une température de surface du panneau de 25°C. Sur cette base, la puissance crête (Wc) du panneau est ainsi validée.

Donc, dans l'hypothèse où vous n'avez pas d'ombre sur votre panneau, voici les facteurs qui peuvent influencer les performances :

1. L'ensoleillement

Un panneau solaire photovoltaïque produit du courant continu en fonction de la quantité d'irradiation solaire qu'il reçoit. Un panneau ayant 20% de rendement va générer 200W de puissance par mètre carré, pour une irradiation solaire de 1000W/m2 et 25°C.

1000W/m2 est l'ensoleillement que l'on peut ponctuellement obtenir pendant les mois d'été.

Cette quantité d'énergie solaire est par définition variable.

Elle peut en effet varier au fil de la journée, des saisons, des conditions d'installation de votre station solaire et encore d'autres paramètres.

2. La température du panneau

Question température, celle-ci est aussi forcément différente selon les conditions météo.

Par exemple, en été, s'il fait 30°C dehors, la température de surface du panneau peut monter jusqu'à 70°C.

Et le panneau n'aime pas la chaleur !

Il faut savoir que le panneau perd en moyenne 0,5% de puissance par degré au dessus de 25°C. Donc, si sa température est de 70°C, le panneau peut perdre jusqu'à (70 - 25) = 35 * 0,5 = 24,5% !

Donc, si vous avez un panneau de 400W dont la puissance en été atteint 300W, c'est tout à fait normal !

C'est pour cela qu'on dit qu'il vaut mieux un beau soleil de janvier que de juillet.

3. Le rapport orientation /inclinaison

Un panneau ,quel qu'il soit, ne peut donner sa puissance maximum que lorsque sa surface est parfaitement perpendiculaire aux rayons du soleil.

En France, en été, le soleil est plus haut dans le ciel. Il se lève au nord-est et se couche au nord-ouest.

En hiver, le soleil est 2 fois plus bas. Il se lève au sud-est et se couche au sud-ouest.

Il est donc utile de pouvoir ajuster l'angle d'inclinaison du panneau suivant la saison afin d'obtenir toujours le meilleur angle par rapport aux rayons solaires. C'est le cas de Sunology PLAY.

Avec une orientation fixe, on obtient la meilleure quantité d'énergie avec un panneau plein sud. Ce n'est pas pour autant que c'est mieux pour vous. Si vous consommez plus d'énergie le matin et le soir, une orientation combinée est/ouest peut avoir beaucoup de sens.

Le potentiel solaire d'un plein est ou ouest représente 80-85% d'un plein sud.

3. Le ratio DC/AC

Un panneau solaire photovoltaïque produit de l'électricité en courant continu. Pour être utilisable chez vous, ce courant continu (DC) doit être transformé en courant alternatif (AC).

C'est le rôle du micro-onduleur.

Un panneau de 400W couplé à un onduleur de 300W ne peut pas délivrer plus de 300W de puissance en courant alternatif. Cela s'appelle l'écrêtage (ou overclocking).

Est-ce un problème ? Pas du tout.

En réalité, dans une année, le nombre d'heures où le panneau reçoit un ensoleillement maximum n'est pas énorme. Cela arrive spécialement en été en milieu de journée. Rendez-vous sur le site de l'Institut National de l'Energie Solaire (INES) pour visualiser votre gisement solaire mois par mois.

Le reste du temps, le panneau reçoit un ensoleillement inférieur à 1000W/m2. Il est alors important de faire en sorte que l'onduleur auquel il est associé démarre vite, le plus tôt possible dans la journée, et s'arrête le plus tard possible le soir.

L'optimisation du rendement de l'onduleur est donc essentielle. Un onduleur fonctionne toujours mieux lorsque son électronique parvient à facilement détecter le point de puissance maximum du panneau (MPP : Maximum Power Point).

Pour obtenir ce rendement optimal, on aura tendance, sous nos latitudes, à surdimensionner la puissance du panneau par rapport à celle de l'onduleur.

Par exemple, Enphase Energy, le leader mondial des micro-onduleurs recommande systématiquement d'associer ses produits à des panneaux jusqu'à 30% plus puissants, comme indiqué sur cette fiche produit d'un panneau Sunpower de 400-420W assemblé en usine à un micro-onduleur Enphase IQ7A de 350W.

4. La transparence du verre

Un panneau solaire est recouvert d'une plaque de verre, généralement de 3,2 mm. Plus la transparence du verre est importante, plus les cellules photovoltaïques collectent une grande quantité de lumière solaire, et donc plus la conversion en électricité est efficace.

C'est pour cela que la dégradation progressive des performance du panneau est souvent liée à un jaunissement du verre, même si cela prend des décennies à se produire.

Sur le court terme, si vous voulez conserver des performances optimales, il faut déjà commencer par nettoyer le verre du panneau régulièrement. Voici nos conseils à ce sujet.

En faisant cela, vous pouvez gagnez jusqu'à 10-15% de puissance par rapport à un verre de panneau (très) encrassé.

Pour autant, les verres solaires sont texturés de façon à s'autonettoyer avec la pluie. Donc, il n'est pas utile de vous acharner à briquer quotidiennement votre panneau.

5. La connectique

Les pertes de conversion dans la connectique et les câbles peuvent représenter quelques pourcents. Cela est dû à leur résistance par rapport à la circulation du courant électrique.

Vous ne pouvez rien y faire, à part un bon dimensionnement de toute la câblerie : câble secteur, rallonge électrique, câble d'interconnexion entre micro-onduleurs.

Sunology a fait le travail pour vous. Donc pas d'inquiétude !

Pour information, voici un abaque permettant de connaître la longueur maximale de câble admissible en fonction d'une puissance électrique et d'une section de câble données.



6. La tension du réseau électrique

En courant alternatif, en France, la tension théorique du réseau est de 230V. Celle-ci peut osciller en permanence sur une plage allant de 220 à 240 Volts.

Comme la puissance (en W - Watt) d'un panneau solaire photovoltaïque est la résultante de l'intensité qu'il produit (en A - Ampère) multipliée par la tension (en V - Volt) du réseau, on comprend alors que si la tension du réseau électrique passe subitement de 220 à 235 Volts, la puissance instantanée du panneau gagne tout à coup 6,8%, sans rien faire !

Il faut le savoir.

7. INDIRECT : l'appareil de mesure

Pour connaître la puissance instantanée d'une station solaire comme Sunology PLAY, vous disposez d'un compteur wifi fourni.

Malgré une bonne fiabilité, la qualité de la mesure peut aussi dépendre de la température interne du compteur. Quelques pourcents de variation de la mesure de puissance peuvent arriver.

Conclusion

Les facteurs qui influencent la puissance instantanée d'un panneau solaire photovoltaïque sont nombreux.

Il est donc impossible de se faire une opinion précise des performances en analysant uniquement une puissance produite instantanément ou bien même à l'issue d'une journée ou encore d'une semaine, voire même d'un mois.

Paradoxalement, ce qui compte le plus, et qui est une donnée fiable pour le coup, c'est la quantité d'énergie produite sur une année, exprimée en Wh ou kWh et non en W.

En cela, la production d'une installation solaire est très prévisible d'une année sur l'autre. C'est ce qui en fait tout l'intérêt.

Ainsi, vous pouvez vous attendre à des variations relativement faibles de plus ou moins 15% d'une année sur l'autre, suivant que celle-ci a été plus ou moins ensoleillée.

Donc, pour juger de la performance de votre installation solaire et faire un maximum d'économies, ne vous attardez pas trop sur la puissance. Attachez-vous à l'énergie produite, et à votre taux d'autoconsommation (quantité d'énergie utilisée sur la quantité d'énergie produite).

Cliquez sur le bouton "Cliquez pour voir vos économies" afin de visualiser l'estimation dans votre département.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !